Les récipiendaires devant le monument aux morts issois
Les récipiendaires devant le monument aux morts issois
Voir toutes les images de "Congrès départemental UNC avril 2014"

 

À l’occasion du congrès départemental, une inauguration d’une plaque et des remises de décorations ont été à l’ordre du jour.

Samedi, le groupe départemental de Côte-d’Or de l’UNC a tenu son congrès départemental à Is-sur-Tille. Ce dernier était organisé par Roberte Guyard, présidente de la section issoise.

Une partie s’est déroulée à Marcilly-sur-Tille avec l’assemblée générale. Jean­Pierre Decombard, président départemental, a accueilli, entre autres, Mme Tardivon, directrice de l’Office national des anciens combattants (Onac), le colonel Marcel Menard, président de l’UNC de Dijon, Mme Revel, adjointe et déléguée aux Anciens Combattants, M. Lavèvre, maire de Marcilly-sur-Tille. Ce fut ensuite le déplacement au monument aux morts pour un dépôt de gerbe et l’inauguration d’une plaque en mémoire des cheminots disparus pendant la Seconde Guerre mondiale. Suivait un défilé à Is-sur-Tille jusqu’au monument aux morts de la ville avec l’allocution du maire, Thierry Darphin, aux côtés de nombreuses personnalités, dont le conseiller général, Charles Barrière, pour des dépôts de gerbes et des remises d’insignes de porte-drapeaux.

Des distinctions

À cet effet, une cinquantaine de porte-drapeaux étaient présents sous le ­commandement de Georges Charlut.

La valeur militaire a été remise à Georges Corbet, classe 54 artillerie MDL (maréchal des logis). Puis, Mme Tardivon a décoré cinq porte-drapeaux : Paul Lieutet pour vingt ans de porte-drapeaux à Is-sur-Tille ; Rémy Lieutet, pour trois ans à Is-sur-Tille ; Raphaël Lieutet pour trois ans à Is-sur-Tille (tous deux petits-fils de Paul Lieutet) ; M. Daloz pour dix ans à Is-sur-Tille ; M. Faussot pour dix ans à La Roche-en-Brenil, M. Berthomier, pour trois à Saint-Jean-de-Losne, et M. Bianchi, pour dix ans à Genlis.

Le lieutenant-colonel Adam, délégué militaire départemental, et Frédéric Georges, porte-drapeaux et maître de cérémonie, ont orchestré de façon magistrale cette commémoration. Suivait le verre de l’amitié à la salle des Capucins où a été remis au maire, Thierry Darphin, le macaron, emblème de la fondation de l’UNC créée en 1919. Il s’est dit honoré de cette première médaille en tant que premier magistrat. Un repas et une exposition ont clos cette journée.

Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter